Hung Hsiu-chu : sa lutte contre le cancer l’a renforcée

27

La candidate potentielle Hung Hsiu-chu aux présidentielles pour le Kuomintang, a répondu aujourd’hui en conférence de presse aux rumeurs sur son passé médical. La politicienne a fait face aux questions en répondant qu’on lui a effectivement diagnostiqué un cancer du sein au premier stade en mars 2011. Elle a été opérée dans le cadre de cette maladie au mois d’avril la même année. Malgré le traitement médical qu’elle a dû suivre pour lutter contre le cancer qui la rongeait, Hung Hsiu-chu a mis en avant le fait que cela ne l’a en aucun cas empêché d’assister à toutes les réunions importantes et qu’elle n’a manqué aucun évènement notable. Elle a d’ailleurs pris le poste de vice-présidente du Parlement en février 2012, un poste qu’elle continue d’occuper actuellement.

Elle a d’autre part avancé s’être préparée à un questionnement sur son état de santé alors qu’elle présente sa candidature aux élections présidentielles de 2016: « C’est une personne en bonne santé qui se tient aujourd’hui devant vous. Soyez donc rassurés sur ce point. Je ressens cependant à quel point les élections  prêtent à être un sujet sans scrupules, c’est un point attristant de Taiwan. Mais je me suis inscrite pour présenter ma candidature et comme on dit : ‘si on ne supporte pas la chaleur, mieux vaut ne pas entrer dans la cuisine’. Je ferai face à tous les défis qui se présenteront devant moi même si j’aurais espéré que la culture des élections ne soit pas comme ça. »

La candidate aux présidentielles s’est d’ailleurs basée sur sa propre expérience pour inciter les femmes dès leur quarantaine à effectuer des dépistages du cancer du sein régulièrement.