Le comté de Miaoli demande de l’aide pour redresser ses finances

18

Dernièrement dans une situation financière de crise, les autorités du comté de Miaoli se retrouvent maintenant dans l’impossibilité de payer le salaire de leurs personnels. Hsu Yao-chang, chef du comté, s’est déplacé tout spécialement à Taipei hier dimanche 12 juillet pour faire une demande auprès du Yuan exécutif afin qu’il montre son soutien au gouvernement local en lui accordant une aide financière. Hsu Yao-chang s’est présenté pour la deuxième fois cette semaine auprès de l’administration nationale avec un plan de réforme, comme cela lui avait été demandé lors de sa première vsite le 10 juillet.

Le chef du gouvernement Mao Chi-kuo a ensuite réuni ce matin en urgence les représentants du ministère des Finances, dont le ministre des Finances Chang Sheng-ford et la directrice du Bureau de la comptabilité Shih Su-mei pour discuter de ce problème. Le projet de réforme que le gouvernement de Miaoli vient de produire prévoit une baisse du budget de 5,4 milliards de dollars taiwanais, soit 156 millions d’euros pour l’année prochaine. Le comté de Miaoli est actuellement endetté de 64,8 milliards de dollars taiwanais, soit 1,8 milliard d’euros, et doit de plus verser 600 millions de dollars par mois pour les salaires de ses employés ainsi que 600 millions pour les pensions de retraites, ce qui équivaut en tout à 34 millions d’euros par mois. Le 10 juillet, le gouvernement local s’est retrouvé dans l’impossibilité de payer ses salariés, alors qu’il s’agissait du jour de paie.

Le porte-parole du Yuan exécutif Sun Lih-chyun s’est ensuite exprimé aujourd’hui après la réunion pour annoncer que selon le plan de réforme, le comté de Miaoli aura une recette totale de 9,9 milliards de dollars durant le second semestre. Cette somme suffira pour couvrir les 6,3 milliards de dollars pour les dépenses du personnel et les 1,3 milliards pour les dépenses administratives de base. Le comté demande une aide de 7 milliards de dollars taiwanais mais le gouvernement n’a pas directement répondu à sa demande.

Sun Lih-chyun a dit : « En ce qui concerne l’aide que Hsu Yao-chang est venu chercher auprès des autorités centrales, l’opinion du chef du gouvernement est que l’aide accordée par l’administration au gouvernement de Miaoli a déjà dépassé la norme des relations habituelles entre l’Etat et les gouvernements locaux. Dans ce genre de situation, puisque l’aide est nécessaire, nous interviendrons directement aux opérations de liquidités du gouvernement local en faisant respecter l’ordre des versements. La première priorité étant les salaires des employés, la seconde les frais nécessaires au fonctionnnement de l’administration. »