Le Président s’exprime à propos de la dispute territoriale en mer de Chine méridionale

22

Mercredi soir, heure du Nicaragua, le Président Ma Ying-jeou a profité de la dernière soirée de son déplacement en Amérique centrale et dans les Caraïbes pour rencontrer les journalistes taiwanais qui couvrent son voyage. Le Chef de l’Etat s’est déclaré satisfait de son voyage ainsi que de sa politique diplomatique depuis sept ans. Selon Ma Ying-jeou, sa diplomatie dite « viable » a mis fin à la course diplomatique avec Pékin et a permis aux diplomates taiwanais d’éviter de se soumettre aux demandes d’aides controversées des alliés diplomatiques.

Invité à s’exprimer à propos de la dispute territoriale en mer de Chine méridionale, le Président a prôné de nouveau son initative de paix qu’il avait soulevée pour résoudre la dispute entre Taiwan et le Japon en mer de Chine orientale. Selon lui, cette solution peut être appliqué en mer de Chine méridionale. Cependant, il a tenu à souligner la souveraineté de la République de Chine, Taiwan, dans cette zone. « En mer de Chine méridionale, nos terres ne sont pas limitées à l’île de Taïping. Sur ce point, nous ne devons pas être vagues. Cependant, notre politique constante consiste à affirmer notre souveraineté tout en mettant de côté la dispute territoriale pour développer avec les autres pays concernés une relation pacifique aux intérêts mutuels afin de gérer conjointement les ressources dans la zone. Autrement dit, nous ne renonçons point à notre souveraineté mais nous pouvons mettre de côté les disputes, » a-t-il affirmé.