Le KMT a expulsé cinq membres influents

20

Le comité disciplinaire du Kuomintang, parti au pouvoir, s’est réuni hier matin pour examiner un dossier d’expulsion concernant cinq membres du parti. Les cinq personnes sont le représentant intérimaire du comité central du parti Lee Po-jung, le député Chi Kuo-tung, l’ancien conseiller de la municipalité de Taipei Yang Shih-chiu, l’ancien député Chang Shuo-wen et l’ancien conseiller de la municipalité de Taipei Lee Ching-yuan. Les principales raisons à l’origine de cette décision viennent du fait qu’ils ont émis les propos inappropriés devant les téléspectateurs, portant ainsi atteinte à la réputation du parti politique, ou encore du fait qu’ils ont invoqué des données non fondées pour accuser le KMT. Dans l’après-midi, le comité central permanent a approuvé par acclamations l’expulsion des cinq, qui n’avaient même pas été informés du dossier.

Cette multiple expulsion est perçue comme un effort pour dissuader toute tentative visant à renverser l’’éventuelle investiture de Hung Hsiu-chu, candidate du parti à la présidentielle de 2016. Une réunion du comité central pléniaire est prévue le 19 juillet pour officialiser l’investiture. Rappelons que le programme politique de cette dernière suggère pour nombre de ses camarades une position radicalement en faveur de la réunification avec la Chine.