Ma Ying-jeou a abordé les dossiers territoriaux lors de sa rencontre avec des chercheurs américains

16

Le Chef de l’Etat a reçu aujourd’hui au Palais Présidentiel les chercheurs américains ayant pris part à un forum à Taipei consacré à la situation dans les eaux d’Asie Orientale. Il a saisi l’occasion pour prôner son initiative de paix pour la mer de Chine Méridionale à l’instar de celle pour la mer de Chine Orientale. « Nous pensons que de nombreuses disputes territoriales en Asie Orientale ne peuvent probablement pas être réglées par des arbitrages ou des moyens judiciaires. Ainsi, nous pensons que l’initiative de paix pour la mer de Chine Orientale serait un exemple à suivre ailleurs. La souveraineté n’est pas divisible mais les ressources peuvent être partagées. De ce fait, il y a des possibilités de trouver des solutions, » a avancé Ma Yiang-jeou.

Le Président de la République a ajouté que la fin des hostilités n’a pas mis un terme aux disputes territoriales. Toutefois, il a affirmé que le traité de paix sino-japonaise signé le 28 avril 1952 à Taipei a aboli le traité de Shimonoseki et reconnu que les habitants à Taiwan et sur les îles des Pescadores sont de la nationalité de la République de Chine.