Wulai reste encore relativement coupé du reste du monde

29

Alors que les efforts se multiplient pour remettre en état l’alimentation en eau et en électricité dans la zone montagneuse de Wulai, durement dévastée par le typhon Soudelor, la compagnie d’électricité publique Taipower a indiqué aujourd’hui que l’accès à ce village dans le Nouveau Taipei reste très difficile, ce qui ralentit le travail de ses ingénieurs et ouvriers qui doivent réparer le réseau qui alimente 2050 foyers.

 

Kuo Fang-nan, responsable adjoint du bureau en charge de la distribution électrique a détaillé la situation : « Notre personnel à Wulai attend sur place les ordres pour avancer mais le problème est que la route est coupée au kilomètre 10,3, aux alentours d’un complexe hôtelier de sources chaudes dont le terrain s’est effondré, rendant impossible le passage des voitures. Nous avons donc 20 à 30 personnes qui attendent là-bas et ne peuvent pas aller réparer le réseau. »

 

La compagnie Taipower estime qu’il faudra au moins huit heures de travail pour rétablir le réseau électrique endommagé sur place, sachant que ce travail ne peut être mené qu’à la lumière du jour et qu’une fois que l’accès routier aura été réparé.

 

En attendant, l’armée a dépêché sur place 582 soldats, des véhicules de secours et un hélicoptère pour assurer le travail post-catastrophe auprès des résidents bloqués sur place, les ravitailler en eau et vivres et évacuer les malades et les blessés.