Mise en place des cellules anticorruption et contre la violence en vue des élections de 2016

29

Etant donné que la date des élections présidentielles et législatives qui auront lieu le 16 janvier 2016 se rapproche, le bureau du procureur de la cour suprême a convoqué aujourd’hui la cellule qui sera en charge du contrôle anticorruption et contre la violence au cours du processus électoral. La ministre de la Justice Luo Ying-shay a indiqué que pour les poursuites judicaires de corruption et de violence relatifs aux élections 9 en 1 d’octobre 2014, le bureau des procureurs a eu gain de cause dans plus de 80% des cas.

Elle a déclaré : « 138 personnes ont déjà été jugées. Parmi elles, 111 ont vu leurs élections invalidées par la justice. Les 27 autres dossiers ont vu leurs plaintes rejetées. Au final, les poursuites ont un taux de succès de plus de 80% pour le Parquet . » En tout 174 nouveaux élus avaient été poursuivis en justice dans le but d’invalider leur nomination pour cause de corruption. Luo Ying-shay a expliqué qu’au moment des élections à Taiwan, on rencontrait dans le passé souvent des problèmes de votes achetés voire de violences physiques, mais que ces habitudes ont diminué ces dernières années, notamment au cours des dernières élections 9 en 1.

Par ailleurs, durant ces scrutins, le nombre de procès visant à invalider les élus était le plus important de l’histoire, ce dont la ministre de la Justice se félicite. Elle pointe du doigt le fait que pour les prochaines élections, les tribunaux régionaux ont tous mis en place des groupes d’inspection pour lutter contre les pot-de-vin et les violences liées à la corruption électorale.