Le Président de la République demande à Shinzo Abe de s’excuser envers les anciennes femmes de réconfort

42

Le Chef de l’Etat Ma Ying-jeou a reçu aujourd’hui une délégation des jeunes du Parti libéral-démocrate japonais. Cette rencontre a servi d’occasion pour le Président taiwanais de commenter le discours de son homologue japonais Shinzo Abe prononcé à l’occasion des 70 ans de la fin de la 2nde guerre mondiale. Si Shinzo Abe a utilisé les termes de regret ou de réflexion, Ma Ying-jeou juge ce discours incomplet : « Il est regrettable que Shinzo Abe n’ait pas présenté d’excuses claires envers les anciennes femmes de réconfort. Le gouvernement de la République de Chine est prêt à croire que le Japon veut mener des réflexions mais en tant qu’ami, nous souhaitons que le Japon fasse plus et mieux. » Le Président taiwanais a souligné par ailleurs que des excuses envers ces anciennes femmes de réconfort représentent des piliers du rétablissement des relations avec les pays d’Asie du Sud-est.