Les cas de dengue se multiplient dans le sud du pays

17

Le développement de l’épidémie de dengue dans le sud du pays, et tout particulièrement à Tainan commence à atteindre un seuil  inquiétant. Le Centre de contrôle des maladies infectieuses a fait savoir aujourd’hui que les cas de personnes infectées ont dépassé les 3000 dans la ville de Tainan au cours des 4 derniers mois. Sur l’ensemble du pays, le nombre était à ce jour de 3446 personnes touchées, avec en deuxième position Kaohsiung et ses 381 personnes atteintes. Selon les estimations du Centre de contrôle des maladies infectieuses, il y aurait environ 100 nouveaux cas par jour. L’hôpital de Tainan accueille de manière quotidienne entre 20 et 40 patients. Les médecins ont fait savoir que l’infection qui touchait actuellement Tainan était un virus de la dengue de type 2. La différence majeure est que 60% des personnes affectées sont atteintes d’une fièvre qui dure environ une semaine, une durée plus longue que les précédentes épidemies de dengue de ces dernières années.

Le docteur Hung Yuan-pin, directeur du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Tainan  s’est exprimé à ce propos: « La situation est vraiment différente. Nous avons eu affaire à de nombreux cas de dengue au fil des ans, habituellement les fièvres provoquées par la dengue ne durent pas aussi longtemps. Dans le passé, certains patients n’avaient même pas de fièvres, d’autres souffraient de fièvres pendant 2 ou 3 jours seulement. Mais cette fois, cela peut aller jusqu’à une semaine, c’est nouveau. De plus, les symptômes des patients touchés par cette épidémie sont plus sévères, plus sérieux. » En effet, selon Hung Yuan-pin, les patients sont plus nombreux à se plaindre de nausées, de diarrhés ou de douleurs des os par exemple, ce qui était plutôt rare les années précédentes.