Certains travailleurs étrangers seront invités à prolonger leur travail à Taiwan

34

Aujourd’hui à l’antenne de RTI, le vice ministre du travail Chen Yi-min a expliqué cette nouvelle politique du gouvernement qui vise à recruter la main d’oeuvre étrangère au delà de la durée maximale de 12 ans. Le gouvernement entend amender la loi dans le but de ne pas perdre les travailleurs qualifiés qui sont introduits à Taiwan essentiellement depuis l’Asie du Sud-Est. Ce projet d’amendement toujours en cours d’élaboration doit respecter néanmoins certaines conditions comme l’a expliqué, Chen Yi-min : « A présent, le consensus le plus probable entre le parti au pouvoir et l’opposition semble d’instaurer un système de sélection de la main d’oeuvre arrivant à leur 12ème année de travail à Taiwan. Tout d’abord, il faut que l’employé ait travaillé au minimum 12 années. Ensuite, il faut que son employeur ait le souhait de prolonger son contrat. Par la suite, il faut que l’employé étranger atteigne un certain niveau de maîtrise de langue et de communication et dispose d’un savoir-faire professionnel de qualité. Si toutes ces conditions sont réunies, après notre évaluation, il sera possible qu’un employé étranger prolonge son travail à Taiwan. » Chen Yi-min a précisé par ailleurs qu’à partir de l’année prochaine, Taiwan enregistrera une diminution de travailleurs sur une base de 180 000 personnes par an. Le prolongement du séjour professionnel des travailleurs étrangers s’avère nécessaire mais ces derniers représentent toujours une source de main d’oeuvre complémentaire sur le marché de l’emploi.