Le dossier de l’importation de viande américaine ralentit les discussions bilatérales

27

Alors que les Etats-Unis et Taiwan ont mené hier à Taipei le 9e tour des négociations dans le cadre du TIFA ou accord-cadre sur le commerce et l’investissement, le représentant adjoint au commerce américain Robert Holleyman a relancé la question de l’importation du bœuf et du porc, soulignant que l’interdiction mise en place par Taiwan pour la viande contenant des traces de ractopamine était un réel obstacle à la finalisation d’un accord bilatéral sur l’investissement.

 

Le vice ministre taiwanais de l’économie Cho Shih-chao a dévoilé aujourd’hui le mécontentement de la partie américaine qui estime que Taiwan ne suit pas ses engagements relatifs au bœuf américain : « Le représentant adjoint Holleyman a souligné hier que nous n’avons pas respecté les termes du protocole sur le bœuf que nous avions signé. Nous avons notifié à l’OMS en 2007 que nous allions établir un seuil LMR concernant les traces de ractopamine dans les viandes de bœuf et de porc mais nous n’avons toujours rien fixé. Le représentant adjoint Holleyman a souligné que ces deux dossiers seront soulevés par les membres du Congrés américain et que sans réponse satisfaisante de sa part, il sera difficile d’obtenir l’accord du Congrès pour la signature d’un accord bilatéral sur l’investissement. »

 

Cho Shih-chao s’est toutefois montré rassurant sur les futures discussions dans le cadre du TIFA, rejetant l’hypothèse d’une nouvelle suspension des négociations bilatérales en raison du dossier d’importation du bœuf et du porc américain.