Premiers constats d’une étude internationale sur la fièvre Dengue

21

Le centre de contrôle des maladies annonce avoir abouti à certaines conclusions dans ses recherches menées en collaboration avec l’Université américaine Pittsburgh pour mieux maîtriser la fièvre Dengue. Il apparaît que plus les températures sont élevées en Asie du Sud-Est à cause du phénomène El Niño, plus la fièvre Dengue se propage dans cette région. Chuang Jen-hsiang, directeur adjoint du centre de contrôle des maladies, a indiqué que le phénomène El Niño se produit tous les deux ou cinq ans. Celui de l’été de cette année jusqu’au printemps de l’année prochaine s’avèrant être le plus sévère des 18 dernières années, ceci explique la propagation rapide de la fièvre Dengue cette année. En plus de Taiwan, les pays comme la Thaïlande, la Malasie ou encore le Vietnam ont tous enregistré des cas dont le nombre est le double voire le triple des années précédentes. Chuang Jen-hsiang estime que cette coopération internationale qui permet d’observer le cycle de propagation de la maladie s’avère utile : « Nous allons poursuivre nos recherches en partenariat avec les pays voisins. L’objectif est d’établir un modèle de prévision pour que le pays soit en mesure d’adopter des stratégies de prévention à l’avenir. » Jusqu’à présent, la fièvre Dengue a touché 20 972 personnes à Taiwan dont 86,3% sont déjà rétablies. La nouvelle encourageante est que le nombre de nouveaux cas enregistrés par Tainan cette semaine a connu une diminution de 30% par rapport à la semaine précédente. La ville de Tainan qui est la plus touchée par cette épidémie cette année semble maîtriser progressivement la propagation de cette maladie.