Après 84 ans d’attente, les restes de Chiang Wei-Shui enfin de retour à Yilan

33

La grande figure du mouvement de résistance taiwanais lors de la période japonaise Chiang Wei-Shui va enfin rentrer chez lui. En effet, décédé en 1931 à l’âge de 40 ans seulement, le médecin engagé qu’il était avait été enterré à Taipei, dans les hauteurs de Luizhangli, loin de sa terre natale de Yilan. Ce n’est plus le cas depuis aujourd’hui où ses restes ont été retirés du cimetière de Taipei où il se trouvait pour être installés au cimetière des Fleurs de Cerisier de Jiaoxi, dans le comté de Yilan.

 

Il s’agit là d’un projet qui a été décidé l’année dernière conjointement par les villes de Taipei et de Yilan. Après en avoir discuté avec les descendants de Chiang Wei-Shui, le déplacement a donc été organisé en ce 17 octobre 2015, date anniversaire de la création par ce même homme en 1921, de l’association culturelle taiwanaise. Cette organisation reste importante dans l’histoire de Taiwan car elle avait, alors que le pays était encore sous l’influence japonaise, prôné la mise en valeur de la culture taiwnaise. Elle avait aussi permis les discussions entre les étudiants taiwanais issus du système éducatif japonais désirant s’interroger sur leur propre statut et le droit des populations taiwanaises.

 

Une cérémonie a donc été tenue à Taipei avant le départ où le maire de Taipei Ko Wen-je et le chef du comté de Yilan Lin Tsung-hsien se sont tous deux exprimés. Puis lors de l’arrivee à Yilan, le cortège funèbre est d’abord passé à l’ancienne demeure du mort pour permettre à son âme de reposer ensuite en paix.