Tsai Ing-wen propose sa politique d’intégration des nouveaux immigrés

35

La candidate du DPP aux prochaines élections présidentielles a présenté aujourd’hui sa politique du nouvel horizon sud qui vise à établir des relations plus fermes et diversifiées avec les pays d’Asie du Sud-Est. Tsai Ing-wen a soulevé trois politiques prioritaires en vue de protéger les droits des nouveaux immigrés d’Asie. Ces politiques visent à assurer plus d’avantages sociaux aux nouveaux immigrés tout en renforçant les services bilingues et la reconnaissance des diplômes. Cette reconnaissance doit permettre à ces nouveaux immigrés, souvent des épouses de citoyens taiwanais, à poursuivre des études sur l’île, un début pour lutter contre la discrimination professionnelle subie par ces immigrés. L’une des politiques prioritaire est également l’apprentissage linguistique des enfants issus des mariages mixtes pour qu’ils maîtrisent la langue de leur mère. Tsai Ing-wen a indiqué l’importance de cet apprentissage : « La matrîse des langues s’avère être le plus fort avantage des enfants issus des mariages mixtes qui sont les personnes primordiales pour promouvoir les coopérations avec l’Asie du Sud-Est. Ces nouveaux enfants taiwanais sont nos talents les plus chers qui disposent des plus grands avantages. Ils représentent un patrimoine important pour Taiwan car ils connaissent Taiwan tout comme les pays de l’Asie du Sud-Est. Ils sont par conséquent les plus aptes à diriger Taiwan vers davantage de coopérations avec l’Asie du Sud-Est. »