La carte électronique de compatriote n’est pas obligatoire

19

Aujourd’hui, Hsia Li-Yan, président de la Commission ministérielle des affaires continentales a été invité à faire devant le Parlement un compte-rendu sur sa dernière visite en Chine populaire. Durant la réunion, plusieurs députés ont soulevé des questions concernant la nouvelle « carte électronique de compatriote » mise en place par Pékin et exclusivement destinée aux Taiwanais. A ce propos, Hsia Li-Yan a déclaré devant les médias qu’en réalité, la carte électronique n’est pas obligatoire et que le titre de voyage traditionnel en format papier est toujours en vigueur. « Beaucoup de personnes ne se rendent sur le continent chinois que pour une seule fois. Ces voyageurs n’ont pas besoin de demander une carte électronique valable pour cinq ans qui coûte plus cher. Ainsi, lorsqu’ils empruntent l’une des 43 douanes pour l’accès direct au territoire, ils peuvent demander un titre de voyage en papier qui ne permet qu’une seule entrée. A l’heure actuelle, la carte électronique et le titre en papier sont simultanément en vigueur, » a précisé le haut responsable des affaires chinoises.

Pour sa part, le directeur du bureau à la sécurité nationale Yang Kuo-Chiang a tenté de rassurer les députés en affirmant que les deux types de titres sont quasiment pareils en ce qui concerne leur contenu et que la carte électronique ne représente pas davantage de risques de fuites d’informations personnelles que le titre traditionnel.