Rencontre Ma-Xi : une avancée saluée sur la scène internationale, l’opposition sceptique sur les vraies raisons du Président Ma

30

Suite à l’annonce surprise de cet entretien au sommet programmé entre le Président Ma Ying-jeou et son homologue chinois Xi Jinping les réactions n’ont pas tardé.

 

Ainsi, sur la scène internationale, les médias évoquent un « sommet historique », « une première » depuis la fin de la guerre civile en 1949. La sphère politique aussi y va de son commentaire à l’instar des Etats-Unis qui encouragent les deux leaders à un dialogue constructif, tout comme le Japon par exemple.

 

Sur la scène politique taiwanaise, l’opposition s’interroge sur les velléités du Président Ma et particulièrement sur le choix de ce timing pour organiser une telle rencontre alors que la campagne pour la présidentielle de janvier 2016 bat son plein. Ainsi, la présidente du DPP et candidate démocrate à la présidentielle, Tsai Ing-wen, a demandé à Ma Ying-jeou de s’expliquer à la population : « En cette période actuelle sensible de campagne électorale, l’organisation d’un tel sommet Ma-Xi ne représente-t-elle pas une intention électorale ? Cela sera contesté par la société. Si avant chaque élection majeure, le Kuomintang ressort la question interdétroit pour manipuler les élections, cela affectera négativement les relations interdétroit sur le long terme et il n’obtiendra d’ailleurs pas le consentement des Taiwanais. »

Le DPP a aussi dressé une liste de cinq points en réponse à cette rencontre, la qualifiant notamment de manœuvre politique et ne répondant pas à un consensus ni à un besoin social.