Le monde chinois prévoit d’établir un standard d’évaluations académiques en chinois

24

Les représentants de 32 universités de Taiwan, de la Chine, de Hong Kong et de Macao ont signé aujourd’hui un accord de coopération pour la sinisation du monde académique. Les universités s’offrent une année pour définir le standard d’évaluations des publications des recherches en chinois avant de procéder au listage des revues concernées. L’objectif de cette initiative est de lutter contre la dominance de la langue de Shakespeare dans le monde académique qui écrase la reconnaissance des thèses ou des recherches non anglophones.