Convention fiscale taiwano-japonaise pour éviter la double imposition

25

Après deux jours de discussions, la 40e édition de la réunion économique entre Taiwan et le Japon, ayant lieu à Tokyo, s’est cloturée aujourd’hui. Les deux pays ont signé trois documents relatifs aux échanges bilatéraux. Il s’agit de la convention fiscale pour la prévention de la double imposition, du mémorandum sur l’application de la règlementation relative à la concurrence et du mémorandum sur la coopération de prévention des catastrophes. Taiwan avait déjà signé des conventions fiscales du même type avec 29 pays. Un document similiaire a aussi été conclu avec la Chine en août dernier. Le gouvernement souhaite que la convention fiscale puisse inciter les investissements japonais du secteur de haute technologie  et aide ce secteur à Taiwan à retrouver sa compétitivité face à la concurrence de la Chine et de la Corée du Sud.

Selon les chiffres du ministère de l’économie, les investissements japonais s’élèvent à 550 millions de dollars amérciains en 2014, soit une augmentation de 34% par rapport à 2013. Le montant record remonte à 2006, avec une somme totale de 1 milliard 590 millions de dollars américains. Dans le sens inverse, Taiwan a investi 680 millions de dollars américains au Japon en 2014, soit quatre fois le montant de 2013.