Le parlement acte l’interdiction des acides gras trans dans l’alimentation

37

Dans le sillage des Etats-Unis qui ont interdit les acides gras trans d’origine technologique dans l’alimentation d’ici l’horizon 2018, les députés taiwanais ont adopté aujourd’hui en 3e lecture un amendement relatif limitant également l’utilisation de ce type d’acides gras insaturés.

 

La députée Wang Yu-min du parti KMT a expliqué qu’actuellement seul un étiquetage est imposé à Taiwan pour encadrer les acides gras trans d’origine technologique. Cet amendement vise dorénavant à autoriser les autorités sanitaires taïwanaises à en limiter l’utilisation en les bannissant totalement de l’alimentation : « A l’avenir, les autorités centrales relatives vont fixer des restrictions autour de l’utilisation des acides gras trans d’origine artificielle. Elles devront déterminer aussi les modalités et la date de mise en œuvre. Tout contrevenant s’exposera à une amende pouvant aller jusqu’à 3 millions de dollars taiwanais. »

Précisons que 3 millions de dollars taiwanais équivalent à environ 85 715 euros.

 

Par ailleurs, Wang Yu-min a affiché son espoir de voir l’interdiction entrer en vigueur le plus tôt possible, même si ce n’est qu’en 2018 qu’elle sera totalement effective aux Etats-Unis.