Sortir du nucléaire n’est pas une tendance mondiale

21

C’est ce qu’a indiqué le Président Ma Ying-jeou aujourd’hui alors qu’il recevait Vaughan Turekian, conseiller technologique du secrétaire d’Etat américain. Le Chef de l’Etat a expliqué que Taiwan est un pays isolé en terme de système d’alimentation en électricité et que l’île dépend de l’importation d’énergies à 98%. Selon le Président, de ce fait, Taiwan ne se permet pas de renoncer à une énergie spécifique quelconque.

Ma Ying-jeou a affirmé que la suppression de l’énergie nucléaire n’est sûrement pas une tendance mondiale en ajoutant que même les pays ayant vécu des catastrophes nucléaires comme les Etats-Unis, la Russie et le Japon continuent leur développement à ce niveau. « Le plus significatif est le Japon, qui a été le pays industriel le plus sérieusement touché par des catastrophes nucléaires. Après quelques années de réflexion, le pays a tout de même décidé de conserver l’énergie nucléaire, » a déclaré Ma Ying-jeou.

Le Président a ajouté par ailleurs que dans le contexte où la planète s’efforce de réduire les émissions de CO2, Taiwan est confronté à un dilemme entre la suppression des énergies polluantes et la suppression du nucléaire.