Une nouvelle plateforme pour aider les pays d’Asie à gérer les changements climatiques

21

Taiwan vient de mettre en place une plateforme afin de permettre aux pays asiatiques de collaborer dans le domaine des changements climatiques. Le directeur du Bureau de la protection environnementale du Yuan exécutif, Wei Kuo-yen, a annoncé hier à Paris, en parallèle du sommet de la COP21, la création de cette plateforme appelée Pan Pacific Adaptation on Climate Change (PPACC).

 

Elle est le résultat de deux ans de recherche, en collaboration avec le Climate CoLab du Centre MIT pour l’intelligence collective. Le professeur Thomas Malone du MIT a expliqué que dans le passé, son laboratoire n’avait collaboré qu’avec des pays d’Europe mais que les fortes densités de population des pays d’Asie rendent la région très sensible aux conséquences des changements climatiques.

 

Wei Kuo-yen a pour sa part expliqué que Taiwan possède des technologies qui seront utiles pour s’adapter aux changements. Pour lui la plateforme peut aider d’autres pays asiatiques à se rassembler pour trouver ensemble des solutions.