L’antenne sud du Musée National du Palais ouvre ses portes aujourd’hui

73

L’événement est d’une grande importance nationale car il s’agit de la première ouverture d’une antenne du Musée National du Palais de Taipei. Ce dernier est le plus grand musée du pays et abrite la plus grande collection d’objets d’art chinois au monde. L’antenne sud du musée est située dans le comté de Chiayi, entre les villes de Tainan et Taichung.

 

Compte tenu de l’importance de l’événement, plusieurs dirigeants ont fait le déplacement à Chiayi, comme le président Ma Ying-jeou, le vice-président Wu Den-yih, le premier ministre Mao Chi-kuo, l’ancien vice-président Vincent Siew ou encore la chef du comté de Chiayi, Helen Chang. En plus de cela, de nombreuses personnalités du monde muséal venues de Taiwan et de l’étranger ont aussi fait le déplacement pour marquer l’occasion. Notons en outre la présence de l’acteur Jackie Chan, qui a fait un don au musée. Il s’agit d’un ensemble de 12 statues de bronze représentant les animaux du zodiaque chinois. Ces statues sont des copies d’originaux qui décoraient autrefois le palais d’été de Pékin.

 

Lors de son discours, le président a fait remarquer que la culture peut aussi aider au rayonnement d’une ville. Il affirme que le gouvernement soutient fortement le développement culturel et se félicite donc de voir enfin aboutir ce projet, après 15 ans d’effort. Le Musée National du Palais célébrant cette année ses 90 ans, il s’agit d’un moment tout particulièrement heureux.

 

Ma Ying-jeou a aussi tenu à remercier l’architecte Kris Yao pour son travail inspiré des formes de la calligraphie chinoise. Il a déclaré : « L’architecte Yao a permis à la culture chinoise de s’intégrer dans l’espace de l’antenne sud du Musée National du Palais. Il a réussi à créer une harmonie entre les technologies les plus modernes et les objets culturels les plus anciens. Il étudie lui-même la calligraphie et a fait en sorte que ses trois différents styles s’unissent dans son travail. C’est vraiment un exercice difficile. Plus tard, quand le public visitera ce musée, il pourra tout particulièrement remarquer combien il enrichit la culture chinoise. C’est très significatif. »

 

Cependant le président a aussi souligné le fait que passer 15 ans à préparer ce projet est une durée trop longue. Il espère que dans le futur, le Yuan exécutif pourra mieux repenser la mise en place de projets similaires, conduits par des agences gouvernementales ne possédant pas leurs propres agences de construction.