Eric Chu reconnaît sa défaite et démissionne de la présidence du KMT

25

Sans attendre les résultats électoraux définitifs, le président du parti KMT Eric Chu a reconnu l’échec du Kuomintang aux alentours de 19h00. Il a essuyé un revers face à sa rivale démocrate Tsai Ing-wen dans la quasi-totalité des 22 régions, à l’exception de trois relativement peu peuplées.

 

Eric Chu a reconnu les défauts du KMT en précisant que le parti doit améliorer sa politique, les nominations de ses membres aux postes importants et sa communication avec la société : « Ceux qui ne se sont pas exprimés, nous ont poussés à réfléchir et à nous juger nous-mêmes. Ceux qui n’ont pas voté en notre faveur nous ont aussi incités à faire une autocritique. Vous tous nous avez donné la force pour poursuivre la réforme et le changement qui nous permettront de nous redresser d’ici quatre ans. »

 

Accompagné de sa colistière Wang Ju-hsuan et du secrétaire général du parti Lee Shu-chuan, Eric Chu a annoncé sa démission pendant que les sympathisants criaient « Non ! »