Le New Power Party appelle Ma Ying-jeou à démissionner

30

Ce parti politique émergent qui jouit d’un large soutien de la nouvelle génération a réussi à récolter cinq sièges des 113 au Parlement lors des élections du 16 janvier dernier, ce qui lui permet de rehausser sa voix. Aujourd’hui son président Huang Kuo-chang a appelé le chef de l’Etat sortant Ma Ying-jeou à avancer son départ par une démission de sa propre initiative. Cet appel est une réponse à ce dernier qui a déclaré hier devant le public que la notion « d’affaires courantes » est absente de son registre en parlant des quatre mois restants de son mandat. La passation de pouvoir n’intervevant que quatre mois après l’élection, le camp pro-indépendantiste, dont relève le New Power Party, craint que Ma Ying-jeou n’agisse contre la position de la prochaine présidence démocrate en accélérant le développement national vers la voie pro-Chine, tel que l’organisation de sa rencontre surprise avec le président chinois Xi Jinping à six mois du terme de son mandat présidentiel.