La hot-line interdétroit rompue ou refroidie ?

21

Peu après la rencontre à Singapour des chefs d’Etat des deux rives du détroit de Taiwan le 7 novembre dernier, une ligne téléphonique directe a été mise en place afin de permettre à la commission taiwanaise des affaires continentales et au bureau chinois des affaires taiwanaises de communiquer d’une manière immédiate en cas de nécessité. Cependant, les médias taiwanais ont dernièrement révélé que cette hot-line n’est plus en fonction depuis la victoire de l’opposition pro-indépendantiste aux élections présidentielles et législatives à Taiwan le 16 janvier dernier.

 

Aujourd’hui, lors d’une interview le Premier ministre par interim Chang San-cheng [張善政] a été invité à s’exprimer à ce propos. « Cette hot-line n’a pas été coupée. Si l’autre partie ne veut pas répondre, c’est une autre chose. La commission des affaires continentales essaye toujours de rétablir le contact. On ne devrait pas dire que l’autre côté ne veut pas répondre. Il faut dire plutôt qu’il n’a pas encore répondu, » a répondu le chef du gouvernement.