TSMC autorisée à investir en Chine

31

Taiwan Semiconductor Manufacturing Company est la plus importante fonderie de semi-conducteurs indépendante au monde. Désirant investir en Chine, elle a d’abord dû obtenir l’autorisation du Ministère de l’économie qui redoute la fuite de hautes technologies relatives sur le territoire chinois. La Commission pour l’investissement du Ministère de l’économie a annoncé aujourd’hui qu’elle autorisait le projet de TSMC d’investir en Chine. En contrepartie, l’entreprise a accepté de renforcer dans le même temps sa présence à Taiwan, avec une augmentation de 860 millions de dollars d’investissement sur l’ile entre 2016 et 2018, soit 23 millions d’euros, et la création sur la même période d’au moins 2500 emplois. Concernant son installation en Chine, l’entreprise prévoit d’investir 30 milliards de dollars américains, le plus grand investissement de l’histoire des relations interdétroit. TSMC va installer une usine à Nankin, dans la province du Jiangsu, et prévoit de produire 200 000 plaques de semi-conducteurs de 12 pouces par mois.