Exposition d’art à Manchester en collaboration avec le ministère de la culture taiwanais

35

Est-ce que les machines peuvent penser comme les hommes ? Wang Yu-Chen, une artiste taiwanaise vivant à Londres, avait participé à un programme de résidence au Musée des Sciences et de l’Industrie en 2015. Ses recherches sur les machines de la collection du musée a inspiré de nouveaux travaux ambitieux qui seront exposés dans la galerie d’Art de Manchester. L’exposition intitulée « The imitation game » ou jeu de l’imitation, se base sur l’idée « les machines peuvent-elles penser ?».

 

Manchester fut autrefois le lieu de naissance de la révolution industrielle des machines et a une histoire riche en sciences de l’informatique. Cette exposition revient sur le questionnement intemporelle d’Alan Turing concernant la relation des humains aux machines, et poursuit cette réflexion. Pour cette occasion, le ministère de la culture taiwanais a travaillé en coopération avec la galerie. L’artiste a imaginé un texte de science-fiction, des représentations en direct ainsi qu’un film et des installations spéciales afin d’apporter aux spectateurs une nouvelle expérience visuelle.