La future Présidente de la République évoque la justice transitionnelle

25

Avec le changement de la majorité parlementaire, à présent c’est la conservation ou non de la vénération du fondateur de la République de Chine, Sun Yat-sen, qui fait sujet de débat entre les deux camps politiques. Aujourd’hui, Tsai Ing-wen, la future chef de l’Etat, a élargi la question à la justice transitionnelle qui doit être gérée par un mécanisme bien établi : « L’objectif principal de la justice transitionnelle est l’éclaircissement de la vérité historique pour que tout le monde ait la possibilité d’en discuter et que la société ne se divise plus à cause des événements historiques du passé. A partir de là, une fois que nous aurons traité la question de la justice transitionnelle, la nation pourra avancer de manière unie. A l’avenir, nous élaborerons un mécanisme pour que la question de la justice transitionnelle soit traitée de manière générale sur la base de l’opinion publique. »