Taiwan risque d’être touché par de séismes de grande magnitude durant les 5 prochaines décennies

28

Le ministère des sciences a soulevé aujourd’hui un rapport sur la recherche en matière de prévention sismique. En se basant sur les données collectées depuis le grand séisme de Jiji de 1999 et les informations concernant les failles, les spécialistes estiment que les failles situées dans l’ouest et celles dans l’est et le sud-est de l’île pourraient être la source des séismes de magnitude supérieure à 7 sur l’échelle de Richter durant les 50 prochaines années.

Le vice ministre des sciences, Chien Chung-liang, a précisé qu’il s’agit d’un constat général : « La recherche est basée sur des observations de longue date qui permettent de se référer aux données collectées et aux études géologiques pour prédire des zones ou des régions qui risquent d’avoir de grands séismes à l’avenir sur une certaine période. Il s’agit là de prévisions. Mais à l’heure actuelle, les sciences ne nous permettent pas de dire avec précision ni le moment ou le lieu exact où un séisme surviendra ni la puissance d’un séisme. » Le vice ministre des sciences a par ailleurs indiqué que le système d’alertes sismiques développé par le centre national des tremblements de terre, le bureau de la météorologie ainsi que d’autres structures de recherche, est en mesure d’émettre une alerte de 5 à 10 secondes avant l’arrivée des ondes sismiques dans une région. Les organismes relatifs entendent installer le système d’alerte dans un premier temps dans les établissements scolaires avant de les généraliser aux lieux publics. A propos du dernier séisme qui a frappé le sud du pays le 6 février dernier, les chercheurs ont indiqué pouvoir émettre des alertes de 4 à 50 secondes précédant la secousse sismique.