La protection des données à Taiwan prend une nouvelle mesure

17

Woody Duh [杜紫軍], le vice-Premier ministre du gouvernement Chang, a déclaré aujourd’hui que bien que les efforts du gouvernement pour renforcer la protection des données ont permis une certaine avancée, il y a encore de nombreux points à améliorer. Par exemple, le niveau de viligance des membres du gouvernement n’est pas assez élevé, les procédures de sécurité et la formation du personnel ne sont pas suffisamment efficaces.

 

Les propos de Woody Duh [杜紫軍] : « C’est pourquoi dès le 1er avril, le gouvernement fondera une institution administrative indépendante, dédiée entièrement à la protection des données du pays. Ce centre de protection des données, sous la supervision du ministère des Sciences et de la Technologie, aura pour mission de promouvoir et de développer des projets de protection des données. Le bureau national de la sécurité des informations et des communications s’occupera des politiques à mettre en place, le ministère des Sciences et de la Technologie gèrera les projets et la supervision, tandis que le centre de protection des données se chargera de leur mise en application ».

 

Cette année, le gouvernement central ainsi que les administrations locales devraient allouer une somme dépassant les 22 millions d’euros, ce qui constitue un changement positif par rapport au passé où le budget était considéré insuffisant. Le vice-Premier ministre a également ajouté que le piratage des données a pris un caractère tout autre ces dernières années puisqu’il ne s’agit plus seulement de simples tentatives pour démontrer une performance technique personnelle mais également de mauvaises intentions visant à porter atteinte aux institutions politiques et économiques. La situation de Taiwan étant de plus particulière, il est absolument nécessaire de collaborer avec le secteur privé pour permettre une bonne protection des données.