La diplomatie demande à l’Indonésie un rapport écrit sur l’affaire des deux chalutiers taiwanais

53

Le Sheng Te Tsai (聖德財) et le Lien I Hsing (連億興) 116 ont été pris pour cible par les vaisseaux officiels indonésiens lorsqu’ils traversaient le détroit de Malacca au petit matin du 21 mars dernier. Le gouvernement indonésien a insisté que l’action des forces officielles a été motivée par la pêche illégale et la tentative de collision des bateaux taiwanais. Or, une vidéo rendue publique par la partie indonésienne lundi soir n’a confirmé aucun de ces deux actes. On n’y voit pas non plus les tirs des agents indonésiens.

 

Aujourd’hui, la diplomatie taiwanaise a demandé à Jakarta un rapport  écrit sur l’incident. Le ministre des affaires étrangères Lin Yung-lo (David Lin, 林永樂) a détaillé : « Sur ce dossier, nous espérons qu’ils nous fourniront des explications par écrit. Nous pensons qu’ils devront nous donner des explications écrites ou des preuves relatives pour que nous puissions vérifier leur version.  La version officielle de l’Indonésie diffère largement de celle des chalutiers. Nous espérons que le bureau de la pêche discutera avec les pêcheurs sur une base professionnelle et établira un compte-rendu afin que nous puissions procéder à une confrontation. »

 

Le ministre a ajouté que quelle que soit la vérité, l’utilisation abusive de la force de la part des agents indonésiens est inacceptable.