Le train à grande vitesse collabore avec le bureau de la météorologie

29

La THSRC, société du train à grande vitesse, a signé hier un mémorandum de coopérations avec le bureau central de la météorologie en vue d’éviter l’impact des catastrophes naturelles sur la circulation des trains à grande vitesse. A l’avenir, le bureau de la météorologie fournira des données précises sur l’ensemble de la ligne du train à grande vitesse qui seront publiées dans les trains, les gares, sur le site officiel et sur l’application de la société.

En cas de typhon, les données pluviométriques et sur le vent permettront à la THSRC de décider de la suspension ou du maintien des services. Les deux parties prévoient de mettre en application ce système dès cette année. L’alerte concernant les séismes exige de son côté plus de préparations comme l’a souligné Shin Tzay-Chyn (辛在勤), directeur du bureau de la météorologie : « Si nous n’incorporons pas les expériences ainsi que les savoir-faire et les informations locales dans le système d’alerte aux catastrophes du train à grande vitesse, peu importe nos efforts, le système présentera toujours autant de défauts à des moments cruciaux. Par conséquent, nous sommes prêts à apporter les expériences et données locales taiwanaises au système d’alerte aux catastrophes naturelles de la THSRC sur la base du mécanisme d’alerte des séismes et des forts séismes. » Le bureau de la météorologie estime avoir besoin d’encore trois années de préparation pour collecter des données en vue d’établir progressivement un système d’alerte exploitable et certifié à l’échelle internationale.