Le nettoyage de pétrole se poursuit à Shimen

23

Le naufrage d’un porte-conteneurs de la compagnie T. S. Lines, survenu le 10 mars dernier au large de Shimen au nord de Taiwan, a provoqué une marée noire à la surface de la mer. A la demande de la direction gouvernementale de l’environnement, la société a entamé le pompage de fioul lourd en mer et le nettoyage sur la plage. Jusqu’à hier, elle a réussi à faire disparaître deux tiers de la nappe noire. Finalement, le pompage a été terminé à la fin de ce vendredi. Quant au nettoyage sur la plage, il faudra un mois entier.

 

Le vaisseau s’est brisé mais il n’a pas été submergé. La coque est piégée entre les récifs. Le vice-ministre des transports Wu Meng-fu (吳盟分) a précisé : « Le navire est solidement coincé sur place. Il n’y a pas de soucis de chavirement, à moins qu’il y ait de grosses vagues ou des vents violents. Nous avons demandé à son propriétaire de retirer tous les conteneurs à bord avant le 1er mai, soit le début de la saison des typhons. Quant à la récupération du bateau, il s’agit d’une tâche encore plus complexe qui sera entreprise après le 1er mai. » Les huit conteneurs dans la partie antérieure du bateau ont été enlevés aujourd’hui alors que les 377 autres sur l’ensemble du pont devront être entièrement retirés avant le 1er mai.

 

Par ailleurs, comme il y a deux conteneurs coulés au fond de la mer, un périmètre d’un mille nautique a été mis en place en raisons de la sécurité de transports maritimes.