La nouvelle présidente du KMT juge nécessaire la plateforme de communication entre le KMT et le parti communiste chinois

20

Récemment, les membres du KMT ont soulevé un rapport sur les politiques à mener en vue de réformer ce parti politique centenaire. L’une des politiques soulevées qui ne trouve pas l’unanimité au sein du parti est bien la supression du forum entre le parti Kuomintang et le parti communiste chinois. Hung Hsiu-chu (洪秀柱), la nouvelle présidente du Parti KMT, a jugé ce mardi la nécessité de maintenir la rencontre régulière entre les deux partis politiques que ce soit sous forme du forum de négociations ou de plateforme entre le KMT et les communistes chinois. Hung Hsiu-chu a fait comprendre que le parti peut apporter des améliorations quant à ces rencontres, mais ceci ne signifie pas qu’elles ne sont pas nécessaires.