Les représentants de Taiwan se sont rendus à Pékin pour le dossier d’escroquerie au Kenya

27

Plus tard que prévu, une délégation conjointe de plusieurs institutions taiwanaises a pu enfin rencontrer le personnel de justice de Chine à Pékin. Le groupe est composé de dix personnes représentant la commission des affaires continentales (MAC), la Fondation pour les échanges interdétroit (SEF), la police nationale et le ministère de la justice. A la tête de la délégation figure Chen Wen-chi (陳文琪), directrice du département des affaires judiciaires internationales et interdétroit du ministère de la justice.

 

Peu avant son départ à l’aéroport de Taoyuan, elle a précisé sa mission : « A propos de ce dossier judiciaire, nous espérons le traiter en coopération avec l’autre rive et établir un mécanisme permanent pour les futurs cas similaires. Quant aux 45 ressortissants taiwanais détenus sur le continent chinois, nous défendrons leurs droits fondamentaux au cours des procédures judiciaires. » Le ministère de la justice a indiqué les principaux sujets des négociations, à savoir le renvoi des détenus taiwanais, le transfert de preuves et les visites humanitaires aux détenus. La délégation regagnera Taiwan vendredi prochain.

 

Pour sa part, le Premier ministre Chang San-cheng (張善政) a estimé qu’il est peu probable que Pékin consente au renvoi des ressortissants taiwanais. Nous l’écoutons tout de suite : « Nous souhaitons qu’ils soient ramenés ici le plus tôt possible mais avec une vision réaliste, nous estimons que c’est peu probable puisque le continent avait insisté pour les déporter vers son territoire au lieu de les remettre à Taiwan. Néanmoins, le ministère de la justice renforcera ses efforts. »