Le président de l’Academia Sinica se voit interdire de quitter le territoire

24

Le bureau des procureurs de Shilin vient de se prononcer sur le statut du président de l’Academia Sinica Wong Chi-huey (翁啟惠) qui fait l’objet d’une enquête judiciaire dans le cadre de la controverse autour de la société biopharmaceutique OBI Pharma. Alors que le dossier est dans sa phase d’enquête, les procureurs en charge de l’enquête ont acté le placement de Wong Chi-huey comme suspect, l’interdisant de quitter le territoire tout le temps de l’investigation.

 

La décision des procureurs a été prise après avoir entendu les 11 protagonistes incriminés dans l’affaire, parmi lesquels Michael Chang (張念慈), président d’OBI Pharma qui a été libéré après avoir versé une caution d’un million de dollars taiwanais, soit environ 28 500 euros. Wong Chi-huey pourrait être poursuivi entre autres pour corruption et abus de confiance.