Démission collective du gouvernement pour préparer la passation de pouvoir

15

Le premier ministre sortant Chang San-cheng (Simon Chang 張善政) a acté aujourd’hui le début de la passation de pouvoir en remettant officiellement la démission en masse de son Cabinet, à huit jours de l’entrée en fonction du nouveau gouvernement conduit par son successeur Lin Chuan (林全).

 

Malgré sa courte période à la tête du gouvernement, précisément 3 mois et 12 jours, Chang San-cheng estime avoir accompli sa mission en menant à bien la charge qui lui incombait.

Il a tenu à remercier l’ensemble de son équipe gouvernementale pour le travail accompli, en particulier dans la gestion de certains dossiers tels que le séisme meurtrier de Tainan, l’assassinat sauvage de la fillette à Taipei ou encore les tensions avec le Japon, l’affaire du Kenya et la participation de Taiwan à l’AMS et autres dossiers épineux : « Nous avons compté plus d’une dizaine d’incidents à régler. En trois mois, nous avons été confrontés à tant de dossiers et avons géré avec succès la plus grande partie d’entre eux. Ce n’est pas moi seul qui y suis parvenu, mais nous le devons principalement à l’intervention spontanée des différents ministères qui ont su faire ce qu’ils avaient à faire, assumer leur responsabilité. En tant que premier ministre, je suis particulièrement reconnaissant de tout cela. Bien que ma mission ait été courte, en terme de rapport entre nos réalisations et leur coût, nous avons certainement le coefficient d’efficience le plus élevé de l’Histoire, ce qui montre que nous avons été un gouvernement performant. »

 

Le Président Ma Ying-jeou a approuvé la démission collective du gouvernement et salué le travail accompli par Chang San-cheng, précisant que cette démission du gouvernement sera effective le 20 mai, soit le jour même de l’entrée en fonction de la nouvelle présidente et du nouveau gouvernement.