Une alimentation discontinue en électricité pour produire moins de déchets nucléaires

22

La première et la deuxième centrales nucléaires du pays sont confrontées au manque d’espace de stockage de déchets radioactifs. Selon les médias, ce problème se révèle si important que le gouvernement envisage de réduire les heures d’opération des deux installations en mettant en place un système d’alimentation discontinue en électricité. Le gouvernement souhaite ralentir ainsi l’accumulation de déchets nucléaires. Avec cette mesure, l’augmentation du prix d’électricité serait inévitable, ce qui préoccupe beaucoup les consommateurs.

 

Aujourd’hui, le ministre de l’économie Lee Shi-kuang [李世光] est intervenu pour les rassurer. Il a affirmé que s’il a lieu, l’ajustement ne concernera pas les factures n’excédant pas le seuil de base, soit 330 kwt/h par mois. Le ministre a insisté sur la nécessité de la solution. « L’alimentation discontinue est une solution inévitable. Si on ne parvient pas à résoudre le problème de stockage de déchets nucléaires, c’est la porte ouverte à tous les possibles. C’est un problème auquel nous devons faire face ensemble, » a prononcé le ministre.

 

Le prochain ajustement du tarif d’électricité n’interviendra qu’au mois d’octobre. La compagnie d’électricité publique Taiwan Power a précisé que l’alimentation discontinue ne sera appliquée que sur la première centrale nucléaire, dont la production actuelle ne représente que 3% du total national.