Des conditions s’imposent quant à la remise en marche d’un réacteur de la 1ère centrale nucléaire

33

Récemment, le nouveau premier ministre Lin Chuan (林全) avait indiqué qu’il était prêt à relancer le 1er réacteur de la première centrale nucléaire si jamais l’alimentation électrique dans le pays venait à l’exiger, ceci sous réserve que les conditions de sécurité soient remplies. Les propos de Lin Chuan ont immédiatement suscité la colère des groupes écologistes ainsi que des députés du DPP prônant un pays sans nucléaire.

Face aux critiques, le chef du Cabinet a réajusté ses propos aujourd’hui en posant des conditions sur la remise en marche de ce réacteur : « Le premier principe est que tant que toutes les autres méthodes ne sont pas épuisées, l’énergie nucléaire ne sera jamais un recours. Deuxièmement, la sécurité doit être absolument assurée. Le troisième principe est que l’énergie nucléaire ne sera jamais employée sans consensus au sein de la société. C’est uniquement lorsque ces trois conditions seront réunies que la question du premier réacteur pourra être étudiée. » La maintenance du réacteur de la 1ère centrale nucléaire a été finalisée puis a passé les contrôles de sécurité en avril 2015. Néanmoins, le rapport du contrôle de sécurité soulevé par la commission de l’énerge atomique est toujours bloqué au Parlement. Le réacteur est à l’arrêt depuis désormais 17 mois.