Un mois après sa prise de fonction, la cote de popularité de la présidente s’élève à 60%

19

Les résultats d’un sondage publié aujourd’hui et menée par le groupe de réflexion Taiwan Style Foundation ont montré qu’un mois après l’investiture de la présidente de la République Tsai Ing-wen, 62% des citoyens taiwanais sont satisfaits de sa performance contre 24% qui ne sont pas satisfaits. Sur le plan du taux de confiance, 65% de la population est confiante par rapport à la politique future de la présidente, contre 24% qui ne l’est pas. Par ailleurs, 53% des répondants considèrent que l’attitude de la présidente vis-à-vis des relations interdétroit est conforme à sa position durant la campagne présidentielle. En revanche, la population est divisée en deux extrêmes concernant la politique énergétique.

 

Quant aux autres politiques gouvernementales, les citoyens considèrent que la nouvelle administration est particulièrement active dans la promotion de l’établissement d’un système de soins longue durée, de la réforme de la retraite, de la stabilisation des relations interdétroit, de la justice transitionnelle et du droit des travailleurs. Cependant, le taux de satisfaction sur ce plan n’atteint pas 50 %.

 

Wu Chun-cheng [吳春城], membre de la TWCSPA, a déclaré que le plus grand défi de Tsai Ing-wen à l’avenir concernera les réformes : « Je pense que le plus grand défi de Tsai Ing-wen à l’avenir ne sera pas en lien avec le camp bleu, mais plutôt avec le changement d’attitude des citoyens sans parti. La difficulté ne sera pas dans l’idéologie politique mais dans l’application des mesures. La population est globalement très tolérante en matière d’idéologie mais beaucoup plus sévère en ce qui concerne les mesures concrètes. »

 

Ce sondage s’est également intéressé à la cote de popularité des partis présents au parlement durant la même période. C’est le DPP qui sort en tête avec un taux de satisfaction de 44%, suivi du New Power Party avec 40% puis du Kuomintang (24%) et du PFP (20%). Ce sondage a été réalisé du 17 au 18 juin 2016 sur un échantillon de 1070 personnes majeures avec un intervalle de confiance à 95%.