L’administration centrale de Yunlin soutient le gouvernement dans le développement d’énergies renouvelables

38

Les autorités de Yunlin soutiennent le projet du gouvernement d’installer un câble d’alimentation sous-marin reliant les îles de Penghu au comté de Yunlin, malgré les protestations des résidents locaux hier. Durant une visite dans le parc éolien de Penghu, situé dans le détroit de Taiwan, le Premier ministre Lin Chuan [林全] a déclaré que le cabinet gouvernemental aidera à coordonner la communication entre les résidents et la firme d’Etat Taipower afin de répondre aux inquiétudes. En réponse, l’administration de Yunlin a manifesté son soutien au projet du pouvoir central.

 

Le projet, lancé par le gouvernement précédent, a été conçu pour établir une ligne électrique entre le comté de Yunlin et de Penghu afin d’équilibrer l’alimentation d’énergie entre les deux lieux. Le but consisterait à produire de l’énergie éolienne à Penghu et de transmettre l’énergie excédentaire correctement à Taiwan en hiver, lorsque les vents sont normalement forts. A l’inverse, les câbles devraient permettre de transmettre correctement l’énergie de Taiwan vers Penghu en été lorsque l’usage de l’électricité sur l’archipel atteint des pics. La partie sous-marine du projet de câblage, d’une longueur de 66,32 km, a déjà été achevée, mais la partie terrestre de la ligne électrique, d’un coût de 45 millions de dollars américains, n’a pas encore été entamée.

 

Les résidents de Kouhu, dans la région centre-sud se sont opposés au projet, craignant d’éventuels effets néfastes sur la santé  en raison des champs électromagnétiques émis par les câbles et le transformateur installé dans le village. Essayant de tenir compte de ces préoccupations, les autorités locales ont urgé le gouvernement à protéger l’environnement et la santé humaine dans son projet de développement des énergies renouvelables.

 

La demande principale des résidents était de rediriger les câbles ainsi qu’une station de refroidissement un peu plus au nord de l’endroit actuel, situé à seulement 238 mètres d’une école primaire. Cette demande a été rejetée par la compagnie d’électricité Taipower qui craint des retard dans le projet. La société a également affirmé avoir déjà fait des concessions en révisant son plan initial de construction d’un transformateur près de l’école qu’elle a remplacé par un centre de refroidissement. Les résidents se sont également plaints que la compagnie n’ait pas prévu un plan de compensation raisonnable. L’administration locale s’est dite prête à aider à jouer le rôle de médiateur entre les deux parties pour régler les différends.