Tsai Ing-wen appelle la Chine à plus de flexibilité dans les relations interdétroit

21

La Présidente taiwanaise Tsai Ing-wen (蔡英文), en visite officielle en Amérique latine, est actuellement au Paraguay.

 

Elle a été invitée à se prononcer sur les relations entre les deux rives, suite à la déclaration du bureau chinois des affaires taïwanaises qui attribue à Taiwan la responsabilité de suspension totale des communications interdétroit, en réponse à la non reconnaissance explicite du consensus de 1992 par Tsai Ing-wen dans son premier discours présidentiel du 20 mai dernier.

 

En réponse, Tsai Ing-wen a demandé à la partie chinoise de faire preuve de bonne volonté et de flexibilité pour le bien du développement entre les deux rives : « Dans mon discours inaugural du 20 mai, j’ai déjà montré notre plus grande sincérité et flexibilité. J’espère que la Chine continentale peut le saisir et qu’elle adopte à son tour plus de souplesse dans sa réflexion afin de permettre un progrès dans les relations interdétroit en maintenant leur stabilité. Je suis convaincue que c’est ce qu’il y a de meilleur pour tout le monde. »

 

Tsai Ing-wen a ajouté que la reprise des communications entre Taipei et Pékin relève d’une importance primordiale en matière de paix et stabilité.