Le procès d’escroquerie commise au Kenya est de nouveau repoussé

25

En avril dernier, le gouvernement kenyan avait déporté 45 Taiwanais soupçonnés d’escroquerie vers Pékin malgré la contestation de Taipei. A présent, cinq suspects d’origine taiwanaise sont toujours détenus au Kenya. Le début du procès initialement prévu pour le 6 juin avait été reporté à aujourd’hui, le 5 juillet, puis vient d’être de nouveau repoussé au 26 juillet prochain. La diplomatie taiwanaise a indiqué qu’elle agit toujours sur ce dossier pour éviter que ces suspects taiwanais ne soient extradés en Chine. Le représentant taiwanais en Afrique du Sud est d’ailleurs sur place depuis fin juin, néanmoins, la situation reste délicate comme l’a reconnu Chen Chun-shen(陳俊賢), directeur des affaires africaines de la diplomatie : « La lutte entre les deux parties est extrêmement ardente. Nous avons fait de notre mieux et avons réalisé quelques avancements concrets. » La diplomatie a indiqué par ailleurs qu’elle a mené une campagne auprès des médias internationaux en vue de faire pression sur le Kenya pour éviter de nouvelles déportations des Taiwanais vers la Chine.