La tour Taipei 101 récompensée pour sa gestion de l’énergie

102

La tour Taipei 101 a reçu récemment les honneurs du système de certification énergétique des Bâtiments LEED (acronyme pour Leadership in Energy and Environmental Design) qui évalue l’impact carbone des immeubles. La tour 101 a ainsi été classée au plus haut niveau de la catégorie Platinum pour l’opération et la maintenance d’un bâtiment existant. Le système d’évaluation s’appuie sur le design, la construction et la maintenance des bâtiments verts. Les immeubles sont ainsi classés en différents niveaux : Certifiés ; Argent ; Or et Platinum. La tour 101 avait déjà été classée au niveau Platinum V3 en 2011 mais s’est hissée au Platinum V4 cette année.

 

Ceci fait de la tour 101 le seul gratte-ciel en dehors des Etats-Unis et le seul building à Taiwan à avoir atteint ce niveau selon le conseil des bâtiments verts américain. Afin d’atteindre ce standart, la tour 101 a fait appel à des sociétés spécialisées pour permettre une meilleure gestion des ressources. La tour a par exemple signé un accord avec la compagnie Taipower l’année dernière pour créer un partenariat de « réponse à la demande ». Avec un tel accord, lorsque la demande d’électricité augmente soudainement par exemple, le gratte-ciel peut activer une opération standardisée pour réduire l’usage d’électricité durant une période donnée. Selon la tour Taipei 101, même si son taux d’occupation a augmenté pour atteindre les 95,79% fin 2015, soit une augmentation de 50 000 m2 par rapport à 2007, la tour a réussi à économisé 262 gigawatts d’électricité par heure.