Taiwan et la NASA collaborent pour développer un atterrisseur lunaire

16

Plusieurs institutions de recherche taïwanaises ont signé un protocole d’entente avec la NASA pour développer conjointement un atterrisseur lunaire non habité. La livraison du module d’atterrissage lunaire est prévue pour octobre 2018 aux Etats-Unis où il sera ensuite testé avant d’être envoyé sur la lune en 2020 selon l’institut des Sciences et de la technologie Chung-Shan (NCSIST).

 

Estimant qu’il y a beaucoup d’eau sur la lune, les scientifiques de la NASA qui souhaitent l’exploiter développent actuellement un concept de mission afin d’évaluer et d’apprendre comment faire usage de l’eau de glace présente sur la lune. Le projet vise à envoyer un rover sur place, a déclaré l’institut, qui sera en charge de développer le système de détection de l’atterrisseur tandis que la NASA sera chargée de développer le système de propulsion.

 

Indiquant que cette mission est la première en son genre à laquelle Taiwan participe, l’institut a déclaré que son plus grand défi sera de savoir comment maintenir son équipement fonctionnel dans un environnement spatial. Taiwan a été sélectionné par la NASA dans ce projet en raison de la performance du NCSIST dans plusieurs projets spatiaux internationaux, comme le Alpha Magnetic Spectrometer (AMS), une collaboration internationale pour détecter et distinguer des particules chargées en haute énergie dans l’univers.