Les pays concernés n’ont pas défini de zone économique exclusive en mer de Chine méridionale à partir de leurs îles

36

Le professeur en droit Hsu Chun-hsin de l’Université Cheng Kung, ancien député du TSU, a récemment indiqué que le Vietnam et les Philippines ont déjà défini leurs zones économiques exclusives dans les eaux des Îles Spratleys. Leurs territoires définis couvrent d’ailleurs largement les eaux aux alentours de l’Ïle de Taiping administrée par Taiwan. Le porte-parole du gouvernement Tung Chen-yuan (童振源) a tenu ce mardi une conférence de presse dans le but de présenter sa position grâce à une carte conçue par le bureau de la pêche. Cette carte prend en considération la ligne de base maritime ainsi que la zone économique exclusive au-delà de cette ligne définie par chaque pays de la région de mer de Chine méridionale.

Tung Chen-yuan a détaillé la position taiwanaise : « Les zones économiques exclusives définies par chaque pays en fonction de leur ligne de base se chevauchent de manière conséquente. Une partie des eaux taiwanaises comme à Taichung ou à Tainan est même définie dans la zone économique exclusive des Philippines. Je souhaite souligner que les pays en mer de Chine méridionale n’ont pas défini de zone économique exclusive à partir de leurs îles ou récifs dans la région. » Le porte-parole du gouvernement exhorte les pays concernés à dialoguer sur la question territoriale à travers un mécanisme multilatéral en vue de trouver une entente. En attendant, les gardes-côtes du pays multiplieront la fréquence de leurs rondes dans le but de protéger les droits des pêcheurs.