Le premier ministre réagit à l’accident d’autocar qui a coûté la vie à 26 personnes

25

Lin Chuan (林全) était aujourd’hui présent au siège du gouvernement pour assister à un compte-rendu sur la situation actuelle après la tragédie survenue hier. Dans l’après-midi de mardi, un autocar a pris feu sur la route qui mène à l’aéroport de Taoyuan, n’épargnant aucune des personnes présentes dans le véhicule, majoritairement des touristes chinois de la province de Liaoning.

 

Alors que tout le monde s’interroge sur les raisons qui font qu’aucune des issues de secours n’a été utilisée par les personnes prisonnières du car en flamme, le premier ministre s’est lui exprimé concernant des aspects plus pratiques de la gestion de cette catastrophe, comme l’a expliqué le porte-parole du gouvernement , Tung Chen-yuan (童振源) : « Le premier ministre a aujourd’hui mis en avant cinq nécessités : premièrement, la mise en place d’un guichet à l’aéroport pour prendre en charge les familles des victimes dès leur atterrissage ; deuxièmement, la mise en place d’un centre d’accueil aux pompes funèbres de Zhongli ; troisièmement, la mise en place d’un espace aux pompes funèbres réservé aux médias afin de les tenir informés deux fois par jour de la situation ; quatrièmement, la préparation de dépliants avant l’arrivée des familles des victimes présentant leurs droits et les services que nous leur proposons et enfin cinquièmement, l’organisation de comptes-rendus pour informer les familles de la progression de leurs démarches. »

 

Pour Tung Chen-yuan, le travail d’investigation prendra du temps et dans l’immédiat, l’important est donc de bien s’occuper des familles des victimes. Le bureau du tourisme de Taiwan est en contact étroit avec l’association chinoise du tourisme interdétroit pour organiser la venue de ces familles à Taiwan. En parallèle, la Chine a aussi envoyé directement à Taiwan neuf personnes, officiels de la province de Liaoning et membres de l’association du tourisme interdétroit.