La haute cour de justice de Taipei ordonne la reprise d’une partie des travaux du Dôme de Taipei

28
Taipei Dome (archive CNA)

En mai 2015, la mairie de Taipei avait ordonné au groupe Farglory de suspendre les travaux d’un grand stade multifonction, le Dôme de Taipei, pour non respect des règles de sécurité. Le constructeur Farglory Dome avait soumis ce dossier au tribunal administratif réclamant l’annulation de la suspension. Aujourd’hui la haute cour de justice de Taipei a tranché sur le dossier en autorisant le constructeur à reprendre une partie des travaux pour question de sécurité. La cour de justice a mis l’accent sur l’élévation du niveau des eaux souterraines depuis l’arrêt des travaux et sur la dégradation des parties déjà construites qui menaceront la sécurité des habitants de la ville en cas de catastrophes naturelles comme un typhon ou un séisme. Le groupe Farglory doit ainsi reprendre partiellement des travaux en vue d’accomplir certaines mesures de sécurité sur le site.