Taiwan enregistre une 4e infection du virus Zika, la première concernant un Taiwanais

50

Le centre de contrôle des maladies a rapporté aujourd’hui un 4e cas d’infection du virus Zika. Comme les trois précédents patients, il s’agit d’une infection contractée à l’étranger, en l’occurrence à Sainte Lucie où la femme atteinte et son mari s’étaient rendus depuis février dans le cadre de leur travail.

 

Le Directeur du centre de contrôle des maladies, Kuo Hsu-sung (郭旭崧), a détaillé la situation pour rassurer la population : « Actuellement, les symptômes de la patiente arrivent à leur terme. Conformément à nos réglementations, elle doit attendre jusqu’au 6 août pour mettre fin à sa quarantaine. Durant cette période, il y a un risque de contamination. Après le 6 août, il n’y aura plus de trace du virus dans son sang. Elle devra toutefois être vigilante et éviter de tomber enceinte. Nous recommandons un laps de deux mois pour éviter de mettre en danger un fœtus. »

 

En réalité, c’est le 26 juillet, soit deux jours après son retour que la patiente a commencé à souffrir de symptômes aigus. Elle a alors consulté un médecin une première fois avant que sa situation ne s’aggrave et qu’elle ne se rende à l’hôpital le 29 juillet dernier. La batterie de tests effectués a finalement conclut hier soir à une infection du virus Zika.

 

A présent, aucune personne de son entourage ne présente des symptômes de contamination.