Lin Tzu-chi voit sa participation aux JO suspendue

49

La direction de la délégation taiwanaise aux Jeux Olympiques de Rio s’est excusée le 9 août heure locale, pour avoir dû retirer l’haltérophile Lin Tzu-chi (林子琦) de la compétition après la détection d’une anormalité dans des contrôles antidopage. Lin Tzu-chi était considérée comme l’une des grandes chances de médaille du pays. L’athlète qui était inscrite pour la compétition des moins de 63 kg, cède ainsi la place à sa rivale chinoise, Deng Wei (鄧薇), qui a toutes les chances de remporter l’or. Lin Tzu-chi détient jusque là le record du monde avec la levée d’un haltère de 261 kg aux Jeux asiatiques de 2014 mais ses performances ont été beaucoup plus faibles depuis cette date.

 

Hung Chih-chang (洪志昌), conseiller de la délégation taiwanaise, a déclaré : « Les tests antidopage de notre athlète Lin Tzu-chi ont mis en évidence un anormalité. En accord avec les règles internationales de l’agence mondiale contre le dopage, nous avons mis en place une interdiction temporaire de participer à des compétitions, donc aujourd’hui, elle ne peut pas prendre part aux événements. » La délégation taiwanaise a expliqué vouloir suivre les standards les plus élevés en ce qui concerne la lutte antidopage. En outre il ne s’agit malheureusement pas du premier problème de ce type rencontré par la championne, qui avait été testée positive à une substance interdite lors de la préparation des Jeux asiatiques de 2010, ce qui lui avait valu une suspension de deux ans.